Bangkok! Pour se mettre dans le bain...

January 11, 2018

Samedi dernier, les aurevoirs furent plus simples que ce que je ne le pensais. La présence de David, Stéphanie, Adri et Chi a sans doute bien aidé à ce que la situation ne soit ni trop triste pour nous, ni (de manière trop explicite en tout cas) pour les grands parents ! Les « machines » s’offrent une dernière bière (triple évidemment), les enfants ont profité de leurs derniers instants ensemble et j’ai serré Stéphanie dans mes bras pour un ultime-câlin avant 7 mois ;-)
Le vol fut très facile mais nous savions qu’il serait primordial de parvenir à dormir énormément car nous allions arriver à Bangkok à 5h30 du matin… le lendemain !

 

 

07/01

La ville ne me fait d’abord pas grandeimpression. Stéphane m’avait vendu Bangkok comme New York – davantage par rapport à l’étendue qu’à l’architecture. A première vue, on n’y est pas vraiment.

Arrivés à l’hôtel sur le coup de 07h30, la chambre n’est évidemment pas prête.

Nous décidons donc d’aller voir le marché aux fleurs, ce dernier n’est ouvert que le dimanche et comme nous ne resterons à Bangkok que 4 jours, nous en profitons. Arrivés sur le marché, je ne suis de nouveau pas très impressionnée. Entre un sentiment de fatigue intense qui commence à me guetter (les filles et donc moi n’ont dormi que deux heures), la faim, la chaleur étouffante et parfois la puanteur, je dois bien avouer que j’ai un peu de mal. Nous n’en parlons pas mais je pense que Stef ressent exactement la même chose.

On se rend compte rapidement que les filles sont complètement exténuées. Malheureusement, il nous tenir jusque 10h minimum...

 

 


Depuis le marché aux fleurs, le Wat Phot (plus grand temple de Bangkok) est à quelques pas et pour la première fois, je dis « Waouw ». C’est extrêmement beau, c’est coloré et surtout, comme il est relativement tôt, c’est plutôt tranquille. Nous errons dans le temple qui est en fait un vaste espace extérieur dans lequel se trouve une multitude de petits temples et nous admirons. Il s’avère que le Wat Phot est également le temple dans lequel se trouve le célèbre Bouddha couché. En Thaïlande, le temple est un lieu d’apprentissage et de rencontres. Nous croisons énormément d’enfants en uniforme au détour d’un cours de danse, de musique ou de chant, et je constate que Nelle et Adèle adorent s’attarder pour observer – c’est plutôt bon signe pour la suite !

 

 

La fatigue reprend définitivement le dessus : nous n’en pouvons plus et fuyons le temple qui se remplit de plus en plus. De retour à l’hôtel, nous nous endormons vers 11h30 pour nous réveiller à … 17h00. Au réveil et avant d’aller souper, nous découvrons la piscine sur le toit de notre hôtel : sympathique et surtout très rafraichissante dans la moiteur étouffante de Bangkok.

 

08/01

Aujourd’hui, tout est permis. Nous commençons par aller manger au MacDonald ! Et oui ! Malheureusement, on en trouve aussi à Bangkok, qui plus est, quasiment juste devant l’hôtel…

Après le MacDo, place à la grande surprise du jour. Mettant mes insomnies au service de la communauté, j’ai découvert un parc aquatique perché au-dessus d’un mall : le Fantasia Lagoon, très peu fréquenté par les touristes, c’est l’endroit rêvé pour les filles. Nous sortons donc un peu de la ville pour aller tester ce parc ! Bingo ! Pari gagné ! Adèle et Nelle sont aux anges. Nous avons passé une demi-journée parfaite, l’endroit était désert ; il y avait plus de membres du personnel que de visiteurs ! Après nous avons pu apprécier la démesure des Mall à la Thaïlandaise, avec leurs salles de jeux et les attractions indoor.

 

 

Fin de la récréation, direction Khao San Road – La Mecque des Backpackers ! Ici, il y a de tout, des bars no limit, des aubettes de cuisine de rue à n’en plus finir, des faux passeports, des vrais ladyboys, et surtout… Jack Sparrow !!! De nouveau, les filles sont aux anges. Au détour d’une boutique, adèle découvre les petites tresses africaines. Elle nous implore, on accepte mais… pas aujourd’hui J Ce soir, on va plutôt découvrir le tuktuk by night :-)

 

 

 

09/01

Après une matinée « détente à la piscine et devoirs », nous décollons de l’hôtel sur le coup de 13h00 pour la tour Baiyoke II, le toit de Bangkok.

 

Après un massage des pieds de 20 minutes et un délicieux Herbal cocktail qui ont duré le temps d’un orage carabiné, nous pouvons enfin monter au 84ème étage (ce qui en fait la 43ème plus haute tour au monde) et admirer la vue 360 degrés sur Bangkok. C’est super chouette de voir les filles s’extasier devant une vue comme cela ! Adèle, elle, elle a surtout adoré monter dans le Tuktuk d’exposition et faire comme si elle nous emmenait en balade.

 

 

Après la tour, place à ma deuxième surprise/trouvaille d’insomnie… The Hello Kitty’s House Bangkok ! un café-resto au concept juste terrible. Les filles ont adoré et je crois que moi aussi d’ailleurs. De passage à Bangkok, je le conseille à tous !!!

 


En parents parfaits, on y ajoute un nouveau tour de tuktuk histoire de rejoindre Chinatown pour le repas du soir. Ils roulent comme des tapés, on sursaute tous les 100 mètres mais les filles adorent. C’est ce qui compte non ?
Chinatown… Immense cuisine à ciel ouvert ! Dix fois plus impressionnante que celle de New York et beaucoup plus authentique et safe. Nelle s’en donne à cœur joie. Elle peut entamer son rôle de grand reporter culinaire ! Et je peux assurer qu’elle se donne à fond ! Une pomme-grenade plus tard pour Adèle, 72 photos en poche pour Nelle, nous rentrons à l’hôtel avec des souvenirs plein la tête et des odeurs plein le nez.

 

10/01

On décide de profiter du déluge matinal pour faire tous les devoirs envoyés par madame Julie d’un coup. Les angles droits n’ont plus de secrets pour Nelle… mais aussi pour Adèle !

Une fois la pluie calmée et le check-out réalisé, on se décide à sortir en direction de l'embarcadère le plus proche pour la balade en bateau à travers les petits canaux de Bangkok (la Venise asiatique – incontournable selon le routard). On dépense 2000 bth (environ 50 euros) pour la balade de 2h comprenant l’arrêt au Wat Arun – un autre célèbre temple de Bangkok. Le début de la traversée n’est pas terrible, après les violents orages, le canal n’est pas très propre et surtout très agité. Je n’en mène pas large et ça fait au moins rire les filles !

Arrêt au Wat Arun : alors que le guichetier nous avait promis 30 minutes de pause, nous avons finalement royalement 15 minutes. C’est un peu à l’arrache mais nous trouvons le temps d’aller jusqu’à un petit temple où se trouve un moine qui nous bénit et nous accroche un petit bracelet de fil orange au poignet de chacun : un porte-bonheur selon lui !

 

 

De retour au bateau, nous filons en direction des petits canaux. Après un passage d’écluse qui prend au moins 20 minutes et où nous mourrons d’asphyxie par les échappements de tous les autres « long tail boats », nous remontons la file à toute vitesse et continuons ainsi la visite de l’autre Bangkok. Si la pauvreté est omniprésente (la moitié des habitations sont soit effondrées soit en passe de le devenir), elle tranche par moment avec la beauté des temples. Toutefois, nous n’en saurons pas plus. Il ne s’agit pas d’une visite guidée mais d’une balade en bateau… parfois à trop grande vitesse pour vraiment en profiter. Merci le Routard…

 

 

Après un repas typiquement thaï, nous rentrons à l’hôtel afin d’attendre l’heure à laquelle on nous a conseillé de prendre le taxi pour nous rendre à la gare des bus : direction de Krabi et Railay Beach. Nous devrons prendre le bus de nuit à 19H20 et on nous demande de faire notre check-in 30 minutes avant, soit à 18h50. Par précaution et en connaissance de la circulation dans la ville nous demandons le taxi pour 16h45… pour parcourir 20km !!!

Grace à l’incompétence de notre taxiwomen (aussi douée en anglais – ce qui n’est pas un vrai souci – qu’en lecture de carte – ce qui, dans le métier, en est un bien plus gros), nous finissons par arriver à bon port à 18h52 !!! Une vraie course folle où tant Stéphane que Moi sommes passés par tous les états d’âmes – y compris l’envie de meurtre (que nous avons refreinée rapidement ; on nous a vivement déconseillé les prisons thaï…).

Nous grimpons finalement dans le bus tout juste à temps et démarrons pour Krabi ! Arrivée prévue le lendemain à 7h30. La super bonne surprise c’est que Stéphane, en très bon organisateur a décidé de dépenser 5 euros de plus par personne pour que nous soyons dans un bus VIP : des sièges immenses, réglables avec option massage du dos. Bouteille d’eau, petit jus et drôle de souper inclus !

Passé l’amusement de notre installation, les filles jouent ou regardent un film sur l’Ipad. Extinction des feux à 22h15. Elles tombent de sommeil toutes les deux… et ne se réveilleront qu’à quelques minutes de l’arrivée à Krabi : si nous en doutions encore, nous avons vraiment des boulettes passe-partout :-) :-) :-)

 

En résumé, même si Bangkok regorge de pas mal de choses amusantes ou ludiques, je n’en garde pas un souvenir impérissable et suis très heureuse de quitter cette mégapole pour le sud et ses plages !

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Vous pourriez aussi aimer...

L'Allemand qui Parlait à l'Oreille des Pigeons

September 26, 2018

Singapour - La Fierté du Père!

July 26, 2018

1/15
Please reload

DSC00367
fb5f8458-ebea-44a8-98f8-cd2b56284e9c
DSC09891
IMG_1793
DSC08439
DSC07864
DSC07593
DSC06796
DSC06863
IMG_8396
DSC06652
DSC06565
d7dac7fc-8178-4e26-8130-083444a3fca7
DSC05203
IMG_4614
DSC04002
DSC03960
DSC00305

© 2018 by La Petite Escapade