Bac ha - Gooooooooood Evening Vietnam !

April 29, 2018

Du 27 au 29 avril

 

Nous sommes arrivés à Bac Ha la tête dans les étoile suite à notre balade motorisée des derniers jours, mais aussi les pieds dans l’eau vu la météo exécrable. L’objectif avoué était de se rapprocher au maximum de Lao Cai et de la frontière chinoise, que nous devions franchir une paire de jours plus tard, mais également – hasard du calendrier ou organisation parfaitement calibrée par votre humble serviteur, je vous laisse choisir – d’assister au « marché des ethnies » ayant lieu chaque dimanche matin au cœur de la ville.

 

Bac Ha, c’est avant tout une petite bourgade tranquille entourée de quelques jolis panoramas de montagnes et de rizières en terrasse, mais surtout de plusieurs villages d’origines ethniques diverses et variées. C’est aussi pour nous une manière d’éviter la déception présumée de Sapa, le centre névralgique du tourisme de la région dont nous avions entendu et lu les pires atrocités : urbanisation galopante, développement incontrôlable des infrastructures, bref, un « Cat Ba bis » à fuir pour peu que nous soyons un peu sensibles à la chose – et nous le sommes. En plus, l’attrait de Sapa, ce sont ses formidables rizières en terrasse, ce que notre première halte chinoise (le petit village de Pugao, près de Xinjie – compte-rendu à venir par Nath) n’allait théoriquement pas manquer de nous offrir.

 

 Généralement, je vis les derniers jours d’un pays comme une période de transition, parfois à raison, souvent à tort : l’excitation de rentrer dans un nouveau pays prévaut sur l’intérêt initial que je porte à la dernière destination du pays en cours, et il en faut pas mal pour me faire changer d’idée. Et Bac Ha n’a de prime abord ni la météo ni l’aspect « bout du monde » de notre pause aux 4000 îles à Ban Hang Khon (juste avant notre entrée au Cambodge), ni non plus l’étrangeté presque martienne de notre halte au Ratanakiri (avant le Vietnam). Comme pour en rajouter une couche, Bac Ha marque aussi la fin de notre périple avec Laurent, Manu et Loïse, nos amis français venus explicitement de Paris pour partager notre Petite Escapade durant deux semaines, juste avant notre « joyeuse entrée » (spéciale dédicace à Philippe et Mathilde, deux de nos plus fidèles lecteurs!) en Chine. Il pourrait y avoir un peu de nostalgie dans nos mouvements, dans nos décisions, l’impression de vivre ces dernières heures vietnamiennes au ralenti sans que l’on n’ait vraiment à en chercher une raison.

 

Pourtant, c’est tout l’inverse qui se produit. Notre équipée semble baigner dans une sorte d’euphorie douce et une soif de découvertes collectives – sans doute exacerbée par notre magnifique périple de ces derniers jours, mais aussi par notre capacité à rendre n’importe quel petit moment de flottement unique et particulier. Comme lorsque nous prenons un repas improbable dans une gargote perdue, et que nous en savourons sans nous poser de question un émincé local, qui semble – après enquête minutieuse – avoir dû aboyer pas mal du temps de son vivant. Ça et tant d’autres instants mémorables que nous continuons à partager ensemble sans trop penser à l’inévitable séparation toute proche, avec en apothéose le passage à la quarantaine de Laurent que nous célébrons autour de bulles d’exception importées de France spécialement pour l’occasion lors d’une joute au billard opposant nos pays respectifs (et dont la Belgique sortira, pour l’anecdote, largement vainqueur :-)).

 

Mais il serait injuste de ne pas reconnaître à Bac Ha sa contribution active à notre exaltation commune : malgré le ciel gris et perpétuellement menaçant, nous réalisons que l’endroit a en effet beaucoup à offrir (sans doute dans le même coin bien davantage que Sapa, dont je fais – je l’admets – un peu rapidement le procès par procuration), et nous si peu de temps. Si la ville en elle-même ne casse pas trois pattes à un canard boiteux, elle propose une certaine forme de quiétude que le tourisme de masse n’a pas encore trop égratignée ; les villages aux alentours sont intéressants et nous rappellent si besoin en était encore que l’électricité, l’eau courante et les services sanitaires de base sont un luxe, mais que leur absence (ou leur disponibilité sporadique) n’empêche en rien les gens du coin d’être souriants, généreux et hospitaliers.

 

 Puis il y a donc ce fameux marché du dimanche matin, qui voit descendre des montagnes environnantes marchands et chalands dans leurs magnifiques tenues traditionnelles et les fait se rencontrer au cœur de la ville afin de discuter, négocier, psalmodier le prix d’un buffle, d’un balai en épis de maïs, d’une tunique bariolée. Nous naviguons à vue dans une marée humaine faite de villageois (surtout) et de touristes (un peu), apprécions une dernière fois les effluves déroutantes et le chaos organisé d’un marché sud-est asiatique, conscient que la Chine proposera sans doute une toute autre expérience à ce niveau.

 

Nous remontons un peu trop vite à notre goût vers notre homestay, juste à temps pour sauter dans le bus public à destination de Lao Cai – bus que la propriétaire d’un petit restaurant au cœur de la ville et accessoirement sœur de Chu-Chu-au-bras-long (cfr. le compte-rendu de Ha Giang) est parvenue en quelques coups de fil à détourner de sa route toute tracée pour venir nous cueillir directement.

 

 

Le trajet sera court (2 heures à peine) mais épique, à 50 dans un bus de 24, chiens en cage hurlant sur le toit (sans doute conscients qu’ils étaient de bientôt finir en ragoût) et poulets dans des caisses de carton gloussant sous les sièges (je sais, un poulet ne glousse pas, mais peu importe) ; décidément, nous adorons ce Vietnam…

 

PS: pour plus de photos, rendez-vous sur notre page Facebook -La Petite Escapade !

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Vous pourriez aussi aimer...

L'Allemand qui Parlait à l'Oreille des Pigeons

September 26, 2018

Singapour - La Fierté du Père!

July 26, 2018

1/15
Please reload

DSC00367
fb5f8458-ebea-44a8-98f8-cd2b56284e9c
DSC09891
IMG_1793
DSC08439
DSC07864
DSC07593
DSC06796
DSC06863
IMG_8396
DSC06652
DSC06565
d7dac7fc-8178-4e26-8130-083444a3fca7
DSC05203
IMG_4614
DSC04002
DSC03960
DSC00305

© 2018 by La Petite Escapade