Shaxi La Douce

May 15, 2018

Du 10 au 15 mai.

 

 

Shaxi, ça fait tellement longtemps que je l’attends qu’elle arriverait presque à me filer l’angoisse de la page blanche si ces 4 premiers mois de voyage ne m’avaient pas transformée en maître zen... (ou presque ^^)
Un peu comme si j’avais la mission, quand vous tomberez sur cet article, que vous n’ayez envie que d’une chose : d’à votre tour filer vers elle – comme moi, il y a quelques mois en découvrant les photos de Sophie et Mika !!!

 

Depuis que nous sommes en Chine, nous avons ralenti la cadence. Le Vietnam nous ayant laissés sur les rotules, il fallait impérativement se calmer afin d’éviter la surcharge émotionnelle et physique. C’en est donc fini des journées complètes d’excursions, de jours de visite qui, frénétiquement se suivent.

Toutefois, paradoxalement, depuis que nous sommes en Chine et contrairement à la Thaïlande ou au Cambodge, nos étapes durent beaucoup moins longtemps. Alors c’est ici que nous nous sommes posés et avons décidé… de ne rien faire… pendant 6 jours !

 

Shaxi est une véritable perle perdue, un vrai village de contes de fées.

Ici, tout est petit et tout est joli.

Tellement petit que la plupart des visiteurs n'y restent qu’une demi-journée… voire même une demi-heure, à l’image de ces australiens en route vers le Tibet… Une place, deux rues, c’est vite fait !

Tellement joli qu’on y croise au hasard des ruelles, à l’ombre d’un arbre centenaire, des étudiants d’art peaufinant croquis, aquarelles et autres toiles.

 

Après 6 jours à Shaxi, nous commençons à avoir quelques petites habitudes : la crêpe dans la rue au petit déjeuner ; la promenade à cheval du matin sous l’œil inattentif d’un gardian local qui ne veut même plus nous faire payer ; la même pause à midi où nous nous régalons inlassablement d’un riz au porc braisé à tomber par terre ; la sieste ou l’atelier aquarelle sous le soleil déclinant des fins d’après-midi ;  le même restaurant du soir où à côté de notre traditionnelle galette de pommes de terre, nous commandons chaque jour des nouveautés qui nous régalent pour enfin terminer sur un tiramisu crémeux à souhait dans le bar voisin.

 

Après 6 jours à Shaxi, la quiétude des habitants a déteint sur nous.

Ici, on ne se tracasse de rien, la vie est belle comme elle est. Le chinois se lève tard ; le marché du vendredi est désert si on y va avant 10 heures du matin ; on ouvre son commerce si on a l'envie.

Ici, tout semble tellement calme et les gens tellement « détachés » de toute réalité qu’on ne peut que se sentir apaisés.

Ici même les chiens passent leur journée entière sur la place à lézarder au soleil sous le regard des petits vieux parlant des heures durant, assis à même le seuil des maisons parfois devant un étal ou attendent, dans de jolis tissus de coton, quelques fromages de chèvre frais qui, accompagnés de miel juste sorti de la ruche et d’un bon pain encore chaud nous combleront de bonheur.  

 

Shaxi nous a donc offert le luxe d’une parenthèse hors du temps dont nous sortons reposés. Plus que jamais prêts à repartir vers de nouvelles aventures, d’autres grandes découvertes.

J’attendais Shaxi, je voulais être sûre de ne pas manquer le rendez-vous, elle me l’a magnifiquement bien rendu.

 

Plus de photos? Rendez-vous sur notre page FB - La Petite Escapade ou notre Insta - LaPetiteEscapade

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Vous pourriez aussi aimer...

L'Allemand qui Parlait à l'Oreille des Pigeons

September 26, 2018

Singapour - La Fierté du Père!

July 26, 2018

1/15
Please reload

© 2018 by La Petite Escapade